candidat2014.fr

Solutions numériques pour les candidats aux Municipales 2014

-

 

Solutions numériques pour les candidats aux Municipales 2014

Jean-Paul DEL-GRANDE

Derniers candidats

 

Eddie AIT, un Maire économe !

Finances locales
 
Le site « contribuable.org » confirme la bonne gestion financière de la Ville de Carrières sous Poissy
et attribue une note de 15/20 à la Municipalité
 
Eddie AIT est qualifié de « Maire économe »
 
L’association nationale « Contribuables Associés » vient de publier sur son site internet les résultats de son « Argus des Communes » pour la période 2008 -2013. Avec un niveau de dépense de 1467€ par habitant en 2012, contre 1691€ de moyenne pour des communes de même taille, Carrières-sous-Poissy se classe dans la catégorie des « Maires économes » et obtient une note de 15/20. La Ville se place ainsi parmi les meilleurs communes du département des Yvelines. Après les audits réalisés en 2008 et 2013 par un Cabinet indépendant d’experts, c’est une nouvelle structure nationale et indépendante qui reconnaît la bonne gestion financière de la Municipalité 
 
Pour Eddie Aït, Maire, Conseiller régional d’Île-de-France, et 1er Vice Président de la CA2RS « cette bonne note est avant tout le résultat d’une politique volontariste visant à mettre un terme à l’augmentation continue des dépenses et des impôts locaux - qui prévalait sous l’ancienne municipalité – et qui n’apportait pas de résultats en terme d’amélioration de la qualité des services rendus aux Carriérois. Pendant 6 ans, nous avons mis au service des Carriérois notre rigueur et nos compétences en matière de gestion acquises en entreprise et dans les services de l’État. Les emprunts “toxiques” (près de 13 millions d’euros) contractés par l’ancienne Municipalité ont tous été renégociés et des  économies réalisées (près de 1,6 million). Les dépenses d’équipements ont été planifiées et celles de fonctionnement réduites. Par ailleurs, un contrôle strict de gestion (téléphonie, assurance, parc automobile…) a été mis en place ainsi qu’une politique de maîtrise d’achat. L’action conjointe avec la Communauté d’agglomération et la recherche systématique de subventions (Département, Région, État, Europe) et de partenariats privés ont permis une politique ambitieuse d’investissements ainsi qu’une politique fiscale maîtrisée. Nous avons réussi à briser la spirale infernale de l’endettement, tout en rattrapant le retard pris dans la construction des équipements publics nécessaires pour la ville. Aujourd’hui, la situation financière de notre ville s’est nettement améliorée. »
 
> Une élaboration transparente du budget communal
 
Afin de garantir la bonne gestion des deniers publics, et depuis 2008, la Municipalité a décidé de réunir mensuellement la Commission des finances. Celle-ci est ouverte à l’ensemble des élus du Conseil municipal (33 personnes, la majorité et l’opposition réunies) ainsi qu’aux représentants du Conseil des Sages et du Conseil Local de la Jeunesse. L’Adjoint au Maire en charge des Finances est par ailleurs chargé de la transparence budgétaire. Laurent LANYI, Adjoint au Maire délégué aux Finances, précise : « En 2006 (sous la précédente municipalité), 96% des emprunts ont été contractés sur la base de produits structurés (produits toxiques). Depuis fin 2013, après renégociation, de 96% nous sommes passés à 41% de produits toxiques avec pour objectif, d’ici 2017, de ramener ce pourcentage à 0%. La Ville ne devra alors gérer que des produits sécurisés ».
 
> Une gestion rigoureuse des finances de la Ville
 
Après un premier audit réalisé en 2008, le cabinet indépendant JPA a de nouveau été mandaté pour réaliser une analyse de la situation financière en 2013. Le cabinet a notamment relevé des efforts notables pour améliorer la situation financière de la commune et l’utilisation de ses ressources au service des habitants, un niveau de dépenses d’équipement en augmentation depuis 2008 afin de rattraper le retard cumulé, un endettement réduit à la mesure des besoins de la commune, des mesures pour limiter la pression fiscale, un co-financement en moyenne de 40% des opérations réalisées et une charge financière sous contrôle qui nécessite la poursuite des renégociations des emprunts bien au-delà de l’exercice 2013.
 
> Une fiscalité maitrisée
 
La recherche de financements complémentaires en fonctionnement (comme en investissement) et les économies réalisées (particulièrement en fonctionnement) ont permis de ne pas pénaliser les Carriérois sur la fiscalité et les prestations municipales. Depuis 2008, la hausse des tarifs municipaux et des taux des taxes locales reste limitée en effet au taux d’inflation fixé annuellement, au 31 décembre, par l’INSEE.
 
> « Contribuables Associés » en quelques mots
 
L’association nationale loi 1901 « Contribuables Associés » a pour objectif « d’encourager un esprit d’économie dans la gestion des dépenses et des services publics ».  Elle a élaboré un outil à l’intention des contribuables, « l’Argus des Communes », qui offre un bilan sur la gestion financière de leur collectivité par les élus. Les notes sont établies à partir des chiffres fournis par le Ministère des Finances et concernent les dépenses sur le dernier mandat.
 
> Infos+ www.contribuables.org

Lire l'article 1/10
 

Jean-François Fountaine

La Rochelle (17)

Lire l'article 2/10
 

Jean-Philippe Delbart

Ferrière-la-Grande (59)

Lire l'article 3/10
 

Samuel Chevallier

Le Mans (72)

Lire l'article 4/10
 

Alain Tanton

Bourges (18)

Lire l'article 5/10
 

Erik Tamburi

Six-Fours (83)

Lire l'article 6/10
 

Vincent You

Lire l'article 7/10
 

Frederic Pinet

Narbonne (11)

Lire l'article 8/10
 

Daniel Destruel

Gamaches (80)

Lire l'article 9/10
 

Romain Bonnet

Loudun (86)

Lire l'article 10/10

Jean-Paul DEL-GRANDE ... Vitrolles à l'unisson !

 

 

Une liste pour améliorer et défendre, Haut et Fort, notre cadre de vie et notre ville

 

Chères Vitrollaises, Chers Vitrollais,

Les enjeux de la future élection municipale sont importants. Nous devons relever le défi qui nous attend pour restaurer et améliorer notre cadre de vie.

Ce défi, que nous allons relever ensemble, porte sur 5 points principaux :

 

- Rompre avec l’immobilisme et le clientélisme de l’équipe actuelle.

 

L’équipe actuelle gèrent notre commune selon leurs propres intérêts personnels, et ce, au détriment des Vitrollais. Ils érigent un système clientéliste en mode de gestion qui pollue notre ville et génère toutes sortes de dérives auxquelles il est temps de mettre un terme (subventions attribuées selon des considérations électoralistes, embauche de personnel selon des motifs politiques finissant à la charge de tous…)

 

- Rétablir la sécurité pour tous.

 

La sécurité est un droit pour chacun d’entre nous et un devoir de vos élus. Aujourd’hui, la politique du Maire en place n’a pas les résultats escomptés. Au contraire, chacun d’entre nous a la sensation que tout se dégrade avec une hausse importante des incivilités, des cambriolages et des agressions. Pour nous, la solution est simple : plus de patrouilles, plus de patrouilles, plus de patrouilles…… Par la police municipale, de jour comme de nuit et en collaboration avec la police nationale.

 

Restaurer l’emploi au travers de l’attractivité du territoire.

 

Les incertitudes économiques et la progression du chômage sont aussi le fruit de l’incapacité de nos élus à attirer de nouvelles entreprises sur notre commune et à inciter celles qui sont installées à y rester. Nous ferons, de l’action pour attirer les entreprises, notre cheval de bataille de la lutte pour l’emploi et contre la précarité. Personne ne sera oublié de l’Ouvrier au Cadre….

 

- L’amélioration de notre cadre de vie.

 

L’idée centrale est simple : Halte au Bétonnage ! Certains de nos quartiers sont défigurés par la construction d’HLM. Il faut mettre en valeur les abords de l’étang de Berre dans un programme d’ensemble et pas seulement à des fins de spéculations immobilières. L’étang de Berre et Vitrolles ne sont pas à vendre… Enfin, il faut arrêter les projets mégalomanes dont l’intérêt collectif est faible et l’impact sur nos impôts est fort (Médiathèque, Salle des fêtes, …)

 

- Restaurer la disponibilité et l’accessibilité de nos élus :

 

Nous en avons assez de ces politiciens que nous croisons au marché ou devant chez nous uniquement en période de campagne électorale et qui disparaissent le reste du temps. Nous croyons que nos élus doivent être accessibles et disponibles pour tous, toute l’année, avec des rencontres avec les citoyens et des échanges fréquents sur l’amélioration du cadre de vie. Nous serons accessibles par téléphone, avec l’instauration d’un numéro vert, et nos bureaux seront ouverts, une fois par semaine, pour écouter tous les Vitrollais.

 

 

 

Jean-Paul DEL-GRANDE

Solutions numériques pour les candidats aux Municipales 2014

Restez informé !


 

Recherche sur le site